02 97 72 86 37    07 87 28 78 45 contact@gicqueljardin.fr

Aménagez votre jardin en 3 étapes pour qu’il devienne un un refuge pour la biodiversité!

Etape 1 : Plantez des végétaux nectarifères et pollinifères.
Comme leur nom l’indique ce sont des plantes qui produisent du nectar et/ou du pollen. Les abeilles s’en nourrissent. Ils sont essentiels à leur survie mais sont de plus en plus rares en raison de l’action de l’homme sur son environnement.
Heureusement il est possible d’aménager dans votre jardin ou sur votre balcon des zones attractives pour les abeilles, papillons et autres insectes pollinisateurs.

 

De nombreux arbres tels que le Châtaignier, Noisetier ou le Pommier sont de précieux alliés. En plus ils vous apporteront de l’ombre appréciable en été et des fruits savoureux dans quelques années! Tout aussi intéressants, on peut citer notamment le Camélia, les Framboisiers et Mûriers (ceux-là ravisent aussi nos papilles), le Thym, la Centaurée de Timbal, la Verveine, la rose de Noël, la Véronique, la Ciboulette, les Perce-Neige… Il en existe une multitude et pour chaque saison! Nous pouvons vous conseiller pour intégrer ces plantes à votre jardin.

 

Etape 2 : Bannissez les Herbicides et Insecticides
La transition vers une pratique Zéro-Phyto n’est pas toujours simple. Mais il est essentiel de tendre vers cet objectif car les ces produits de synthèse contribuent fortement à la pollution des sols, des nappes phréatiques et déciment les abeilles pour lesquelles nous venons de planter ensemble des plantes mellifères.

Pour vous rassurer et gérer au mieux ce changement de pratique, vous pouvez constituer une « trousse de secours » — On ne parle pas de une valise de secours, hein ^^ — composée de quelques produits au spectre suffisamment large pour intervenir en cas d’urgence. Le conseil professionnel : lorsque l’utilisation des produits phytosanitaires est incontournable, surveillez la météo avant de traiter. EVITEZ pluie, chaleur et vent. PREFEREZ un matin ou un soir sans vent.

 

Etape 3 : Construisez des Abris
Un tas de bois, un empilement de pierres ou une mare apporteront abris, protection et nourriture à la faune locale.

Pour faire un abri de pierres, il n’est pas forcément utile d’acheter des pierres dans une carrière. Il est très facile d’en récupérer lors de n’importe quel chantier de construction. La surface qui accueillera la construction doit être tout à fait plane. Déposez les pierres les plus grosses le plus proche du sol. Elles doivent être stables. N’hésitez pas à les caler avec des pierres plus petites pour assurer la stabilité. Pour éviter les fissures (ou coup de sabre), il faut déposer les pierres en décalé d’un étage à l’autre. Quand le mur est prêt, remplissez une partie des interstices avec de la terre, des pierres et de la paille. Cet abri favorisera le Hérisson d’Europe, le Lézard des murailles, et bien d’autres espèces 

 

Aménager votre jardin, c’est un coup de pouce à la nature. Pensez-y !